couteau japonais preparation sushi

L’un des ustensiles le plus important dans la cuisine est le couteau. Ce qui est étonnant, sans lui, on ne peut pas travailler, et le manier est un geste à apprendre, mais l’entretenir et l’aiguiser également s’en est un autre. Pour les Japonais, l’art de découper est une manière de vivre, et crée une émotion spectaculaire, surtout dans une démonstration culinaire. Pas de machines, ni trop de robots, les chefs cuisiniers japonais utilisent des couteaux.

Les Japonais et les couteaux

La place d’un couteau pour les Japonais est très importante. Pour se mettre à l’aise dans la cuisine, il est important de bien choisir ses outils. Un couteau japonais est toujours efficace dans le monde de l’art culinaire, de sa nature bien argumentée, il nous offre une autre image de nos plats. Vos légumes et fruits seront bien traités, pas trop coupés, mais travaillés avec prudence et de la finesse pour offrir des merveilles à vos yeux. Sans y goûter, on est rassasié et on ne veut même pas y déguster, car on adore les contempler. Mais toujours est-il qu’avec ces matériels un peu spéciaux, il y a une bonne manière d’en tirer profit en l’utilisant comme il faut.

couteau japonais conseilsIl y a plusieurs modèles de couteaux japonais qui viennent d’une marque célèbre avec ses caractéristiques aussi particulières, ils sont bien présentés avec un design épatant. Et pourtant, ces couteaux sont faciles à manier, et même sans tenir l’aliment. On vous enseigne tout sur l’univers des couteaux japonais, avec un aperçu des produits les plus sélectionnés par ce site, accompagnés des images expressives. Or, entretenir un couteau japonais exige quelques astuces, voici quelques lignées.

Je gère comme un pro

Du temps des guerres, les chefs utilisent la baïonnette d’un fusil pour tailler les couteaux, ce qui n’est pas le cas pour avoir un résultat impeccable avec le couteau japonais. D’un geste habituel, on utilise une pierre pour ce travail. Il faut que celle-ci soit spéciale avec des grains fins, pour avoir un couteau à la taille de votre cuisine. Il ne faut pas attendre que votre couteau soit vraiment dans un sale état pour l’affûter, une fois par mois est utile.

sushis meilleurIl suffit de bien choisir sa pierre et vous pouvez assurer la qualité du travail obtenue. Il existe différentes sortes de pierres naturelles pour affûter un couteau japonais. Tout dépend de la structure de ses grains, mais la plus conseillée, c’est une pierre dotée de grains fins. Car on ne cherche pas une dureté, on cherche de la flexibilité, c’est ce qui fait que les couteaux japonais n’ont pas besoin de force pour couper une pomme ou autre, il suffit de bien choisir son angle et de lâcher le couteau.

En fait, un couteau très émoussé nécessite plus de soins et avec une pierre à double grain, vous pouvez réparer ce petit défaut et d’obtenir un vrai couteau de travail. Ensuite, le faire passer par la pierre à grain fin pour affiner sa fonctionnalité et garder la structure de la lame à son état d’origine. Bien sûr, la pierre doit être posée sur un piédestal pour mieux supporter les mouvements.

 

Comment procéder à l’affûtage d’un couteau japonais ?

Après avoir bien choisi votre pierre, on la laisse tremper dans l’eau jusqu’à ce que les boules disparaissent. Cette opération prendra 10 minutes au plus tard, puis, on décline la moitié de la lame à 45 degré, on appuie sur l’index et on relève le couteau de 15 degré. Ce n’est qu’à ce moment qu’on commence l’affûtage en faisant le va-et-vient, avant et arrière, pour quelques minutes. On vérifie toujours par le doigt et on peut passer à l’autre face, et n’oubliez pas la pointe. La finition doit se faire avec une pierre à grains fins, et même si vous êtes un peu maladroit, le couteau doit être bien affûter maintenant.

A noter que l’hygiène est toujours au rendez-vous, que ce soit les aliments ou vos outils, et on le rince à la main pour sentir bien la propreté de chaque ustensile.