appareil de musculation

Courir est un sport accessible à tous ; voilà pourquoi il est prisé dans divers milieux. Le jogging à l’extérieur n’a pas perdu de sa poigne. Le jogging à la maison ou dans un endroit clos est actuellement très en vogue. D’où le succès fulgurant du tapis de course. C’est un appareil que vous devez surement connaitre.

Mais la connaissance de ce que c’est s’avère très insuffisante dans la décision d’achat. Il n’est pas question de juste aller dans les magasins et de choisir au pif. Il y a de nombreux critères à respecter, notamment par rapport à vos besoins. D’où cette rubrique conseils, pour tout savoir !

Les divers types de tapis de course

Il existe plusieurs modèles de cet engin là. Tous les tapis de course ne se ressemblent pas. C’est pour cela qu’on fait tout d’abord la différence entre tapis de marche et tapis de course. Tous les deux peuvent être à usage sportif car même la marche peut être intensive.

D’une manière générale, le tapis est plus pour la marche lorsque la vitesse proposée de celle-ci avoisine les 1 à 7km/h. Au-delà, on parle déjà de tapis de course. Le premier est plus stable car il y a moins de vitesse, plus compact et également plus facile à utiliser. Il peut soit être doté d’un moteur, soit fonctionner grâce à vos propres mouvements. A vous de faire votre choix.

Le tapis de course proprement dit, quant à lui, est motorisé et se règle généralement à l’aide d’un panneau de contrôle. C’est à partir de ce point qu’il faut encore prendre en considération des critères plus intrinsèques.

Choisir en fonction de ses besoins physiques

L’homme âgé de plus de 60 ans n’aura pas les mêmes besoins qu’un garçon de 18 ans. Il est tout aussi rare que le tapis qui convienne au papi sied également au jeune homme. D’où, pour bien choisir votre tapis, identifiez d’abord l’usage que vous comptez en faire.

Si vous le voulez pour du sport accentué et très régulier, il vous faudra un tapis dont le moteur est puissant et qui vous permette donc d’accélérer au max. Mais avant cela, il vous faudra surtout un terrain de course approprié, suffisamment large pour garantir votre propre stabilité. De même, les options possibles doivent être élargies afin de varier vos exercices. Klarfit Treado Advanced est un bon modèle pour commencer votre comparaison.

La même logique nous dicte que si vous  ne prévoyez d’utiliser votre tapis que rarement ou d’une manière moins intense,  la surface d’exercice ainsi que la puissance du moteur ont tout d’un coup un peu moins d’importance. Par contre, l’angle d’inclinaison de votre tapis doit toujours être celui qui vous conviendrait le plus et qui vous permettra d’éviter les faux mouvements. De même, vu qu’il existe tellement de modèles sur le marché actuellement,  préférez ceux qui sont de commande facile. O’FITNESS est un point intéressant pour commencer.

Choisir par rapport au budget

Comme pour toutes choses, il y a des hauts de gamme et des entrées de gamme. Les questions d’image de marque sont déterminantes pour le prix. Le Capital Sport Pacemaker X55 Tapis de course professionnel vaut, par exemple plus de 650 euros. C’est un modèle entièrement professionnel. Les options offrent un confort sans précédent, notamment au niveau des poses-bouteilles ou encore du lecteur  MP3 intégré. Donc, il faut dire que si vous voulez des options, il vous faut y mettre le prix.

Par contre, avoir un tapis de course chez soi ne nécessite pas toujours un tel montant. Parfois, il y a des modèles qui valent moins de 150 euros, soit 500 euros de différence. A titre indicatif, il y a l’IXOSPORT Tapis de marche IXO-702 qui coute 105 euros.

D’autres critères dont il faut tenir compte

Pour bien choisir son tapis de course, au final, il faut voir au-delà de l’argent qu’il faut dans son investissement. L’utilisation qu’on en fait est primordiale. La surface pour courir doit être large si l’on veut courir rapidement. Le mieux c’est qu’elle dépasse les 120cm de largeur.

Un modèle équipé d’un amortisseur doit aussi être préféré aux autres. En effet, la répétition du même mouvement engendre des dommages conséquents au niveau des tendons. La présence de cet amortisseur réduira les risques de conséquences graves sur votre genou et sur vos autres articulations.

En outre, si le modèle est à inclinaison variable, c’est qu’il permet des activités plus diversifiées. C’est donc mieux pour les sportifs invétérés.

Stabilité et poids maximum de celui qui cours doit également être vérifiés afin de favoriser la pérennité de l’appareil. Plus il est stable, mieux vous vous porterez et la mécanique sera à même de résister plus longtemps. Quant au poids maximum, il est toujours mieux d’avoir une certaine marge de manœuvre mais ne pas de vous fixer à votre seul poids actuel.

Bref, pour plus de détails, notre site en entier est là pour vous guider à travers tous les recoins du tapis de course.

https://www.youtube.com/watch?v=TIQ9hMFBopI